You are currently viewing Reconnaitre du crochet fait par une IA super facilement

Reconnaitre du crochet fait par une IA super facilement

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Crochet
  • Commentaires de la publication :6 commentaires

Last Updated on mars 25, 2024 by Lalu

Vous êtes probablement déjà tombé sur ces images sur les réseaux sociaux. Des amigurumis incroyables, d’une beauté sans faille, fait au crochet. Et peut-être vous êtes-vous dit que c’était trop beau, trop « lisse » pour être vrai… Votre œil ne vous a pas fait défaut ! Car les images d’ouvrage au crochet fait par une IA commencent à pulluler. Face à ce nouveau phénomène, j’avais envie de mettre mon œil aiguisé à votre service pour vous aider à y voir plus clair. Et surtout à ne pas tomber dans le panneau !

Edit du 18 mars 2024 : suite à la rédaction de cet article, j’ai eu le plaisir d’être interviewée par un journaliste du Monde pour la rédaction d’un article sur le sujet, paru le 16 mars sous le titre “La communauté tricot et crochet se mobilise contre les arnaques à l’intelligence artificielle”.

? Est-ce mal de partager des images crochet fait par une IA ?

Je voulais commencer par cette question simple, pour une raison qui l’est tout autant. Est-ce que j’écris cet article parce que je suis juste une designeuse aigrie qui a peur que la méchante intelligence artificielle lui pique son boulot ? Ou est-ce parce que je veux simplement éviter que des gens se fassent arnaquer ?

L’IA, c’est un fabuleux outil technologique. Et comme tout outil puissant, on peut en faire des trucs cool, et des trucs moins cool. Personnellement, il m’arrive de me payer un petit mois d’abonnement sur la célèbre plateforme Midjourney pour m’amuser avec. Mon pêché mignon : faire des cochons d’inde à toutes les sauces, en cow-boy, en Jésus, à une fête du foin… Et moi aussi, il m’arrive de lui demander de faire telle chose en crochet. Par exemple, une épicerie avec de la nourriture faite exclusivement au crochet. Ça m’inspire, ça me permet de me motiver à avancer dans mes projets de patrons. Mais ça s’arrête là. Un usage strictement personnel qui n’a pour but que de me faire sourire le temps de la génération de l’image. Et de me faire un super fond d’écran pour mon téléphone pour l’addict aux chonchons que je suis ?.

En soit, je pense qu’il n’y a rien de mal à partager des images d’ouvrage au crochet faite par une IA. Du moins, tant qu’on les présente pour ce qu’elles sont : des images factices, qui ne peuvent être reproduites telle quelle dans la réalité (comme cette page Facebook qui le précise sur tous ses posts). Le problème c’est quand on en fait commerce, quand on s’en sert pour faire de l’argent. Dans notre cas, c’est-à-dire pour les arts du fil, des personnes peu scrupuleuses vous présentent ça comme le résultat d’un patron de crochet qu’elles vendent sur leur boutique en ligne. Une arnaque bien rodée, dont malheureusement certaines personnes payent le prix.

Un problème qui touche le monde de la création en général

En ce qui concerne le monde de l’illustration, le problème est encore plus grave. Car leur métier est clairement menacé, les éditeurs n’hésitant plus par exemple à faire appel à des IA pour leur couverture de livre… Je vous laisse aller lire des articles sur le sujets rédigés par les concernés [comme celui-ci], qui vous informeront bien mieux que moi.

? Les arnaques de patrons de crochet faits par des IA

En me baladant sur Facebook, je tombe de plus en plus sur des post sponsorisés de sites prétendant vendre les patrons de magnifiques amigurumis, trop magnifiques même. Pour cause, l’amigurumi présenté est en réalité une image d’un ouvrage crochet fait par une IA. Sophie Crochet, Marie Modèles… Vous avez peut-être déjà croisé ces noms. Des photos avec des centaines de likes, un espace commentaires rempli de compliments… Avec de tout même un commentaire par-ci par-là qui dénonce la nature artificielle de l’image. Ou bien partageant le rendu final du patron dont la qualité est bien loin du résultat promis par le vendeur.

Le caractère trompeur de l’image semble ne pas sauter aux yeux de certaines personnes aux vus des commentaires élogieux lui étant rattachés. Cela peut s’expliquer par une méconnaissance de l’esthétique des images générées par IA (notamment cet aspect trop lisse), ou tout simplement une méconnaissance de ce qu’est le crochet. Pour quelqu’un pratiquant ce loisir régulièrement, les incohérences explosent littéralement au visage.

  • Absence de réels points de crochet sur les petites pièces
  • Augmentations et diminutions inexistantes aux endroits où on devrait logiquement en voir
  • Incohérences de construction
  • Manque de relief (d’où l’aspect trop lisse)
  • Etc

Mais il serait bien inutile de vous lister tous ces détails techniques, car plus le temps passe, plus ces erreurs ont tendance à être corrigées. Certaines pièces présentes même un petit duvet de poils à la surface de l’ouvrage, comme en vrai… Alors, comment faire pour savoir si on est face à une arnaque et qu’on n’arrive pas à distinguer le vrai du faux juste avec l’image ?

? Reconnaitre un ouvrage au crochet fait par une IA

Si le doute vous habite face à la promotion d’un patron d’amigurumi trop beau pour être vrai, je vous invite à revêtir votre casquette de Sherlock Holmes et de mener votre enquête sur le site et les réseaux sociaux de l’annonceur. Car c’est souvent en examinant ces éléments que l’on peut trouver des indices nous confirmant l’arnaque.

L’ouvrage au crochet n’est présenté qu’avec une seule et même image

Ce détail est complètement révélateur de l’arnaque. Une IA, lorsqu’elle génère l’image d’un objet, n’arrive pas (encore) à présenter le dit objet de manière identique avec plusieurs points de vue. Ainsi, un amigurumi au crochet fait par une IA ne pourra pas vous être montré sous toutes ses coutures et n’existera, que ce soit sur le site ou sur les réseaux sociaux du vendeur, qu’à travers cette seule et unique image.

Pour ma part, il m’arrive de ne mettre qu’une seule image sur la fiche produit de mes patrons. Parce que oui, je suis une grosse flemmarde. Mais en parcourant mes réseaux sociaux, vous pourrez voir cette création sur d’autres photos, accompagnées d’autres créations par exemple. Vous pouvez donc constater qu’elle existe belle et bien, ce que vous ne pourrez jamais constater dans le cas d’une œuvre au crochet générée par une IA.

Des mentions légales absentes sur le site du vendeur

C’est la loi : chaque site internet professionnel doit posséder des mentions légales. Généralement, vous trouvez le lien vers cette page à la fin du site, en pied-de-page, c’est sa place habituelle. Dans ces mentions, vous devez obligatoirement retrouver le nom de détenteur du site, ses coordonnées, les mentions relatives à l’hébergeur du site. Vous pouvez retrouver de plus amples informations en cliquant sur ce lien. Ces mentions sont forts utiles en cas de problèmes, car si un différend venait à se produire entre vous et le vendeur, vous savez à qui vous vous adressez. Etrangement, sur les sites vendant des patrons de crochet générés par des IA, les mentions légales sont absentes. Même pas moyen de voir alors si l’entreprise existe bien en recherchant son nom sur des sites comme Infogreffe ! Comme le dirait l’adage, si y’a pas de mentions légales c’est qu’il y a une couille dans le potage…

Des incohérences de communication

Pour celle-là, je vous l’avoue, c’est à force d’investigation qu’on les repère.  Je vais reprendre mon exemple de Sophie Crochet et Marie Modèles. Je sais, ce n’est pas beau de montrer du doigt, mais quand on cherche à arnaquer les gens, si. D’autant plus que ces deux sites sont détenus par la même personne : les avis clients, bidons cela va sans dire, sont les mêmes sur la page d’accueil des deux sites.

Mais c’est surtout le site Sophie Crochet qui compile le plus de red flag ?.

  • Toutes les fiches produits ont le même commentaire 5 étoiles épinglé au-dessus du titre du produit. Trop sympa cette « Emma » de faire exactement le même compliment sur tous les produits du site.
  • La promo exceptionnelle de -60 % uniquement aujourd’hui est là en permanence. Une technique pour vous faire croire à la bonne affaire alors qu’en fait, c’est toujours vendu à ces prix-là.
  • Pas besoin d’avoir acheté le patron pour laisser un avis ! Les faux avis sont donc faciles à produire. Et comme l’approbation du commentaire dépend du vendeur, il n’affiche que les plus flatteurs. Pas sûr qu’il accepte mon avis « C’est pas gentil de vendre un patron crochet avec une image trompeuse générée par une IA 🙁 » sur sa montgolfière Père Noël…

Les avis clients

Je ne parlerais pas du nombre de commentaires présents sur les fiches produits, qui semblent bien peu alors qu’ils se ventent sur les réseaux d’avoir plus de 10 000 clients. Je le vois en tant que vendeuse, et je le constate en tant qu’acheteuse aussi, mais laisser un avis n’est pas un réflexe, et donc il peut facilement y avoir un décalage entre le nombre de clients ayant acheté un produit et le nombre d’avis sur le produit en question. Seule chose que je peux noter, c’est qu’étrangement, il n’y a aucun avis pour les plus beaux patrons (la jardinière de succulente par exemple, réalisée par une IA)…

? Quelques mises en garde supplémentaires

Patrons et politique de remboursement

Je voulais terminer cet article par deux trois petites choses dont il faut bien prendre conscience avec ce genre de publicité mensongère. Quand je vous disais au début de l’article que c’est une arnaque bien rôdée, c’est vraiment le cas. Tout d’abord, parce qu’il y a vraiment un patron à la clé donnant très grossièrement le même résultat. Peut-être écrit avec Chat GPT, allez savoir, je ne suis pas dans les petits souliers de ces vilaines personnes pour connaitre exactement leur méthode.

Quand on regarde les commentaires de ces post sponsorisés, il arrive parfois de trouver des témoignages de personnes ayant acheté le patron et qui partagent quelques photos. Parfois, la personne est déçue, car il y a une différence notable entre la photo du patron et celle de la fiche produit. D’autres fois, c’est l’ouvrage réalisé d’après le patron qui accompagne le commentaire. Dans l’exemple que je vous mets en photo ci-dessous, les personnes ont l’air satisfaites du résultat (tant mieux), mais des crocheteurs pratiquant régulièrement ce loisir remarqueront directement que rien ne correspond à ce qui était vendu. Si vous regardez bien, vous pouvez même voir que ça ne semble pas être le même patron utilisé pour les deux chouettes : le cœur sur la poitrine n’est pas construit de la même manière par exemple.

Un recours difficile à gagner

Vous me direz alors « Mais Lalu, ça saute aux yeux que le résultat n’est pas du tout le même sur le patron et sur la photo, c’est de la publicité mensongère ! On peut donc légitimement demander le remboursement ! ». Et bien ce n’est pas si simple que ça…

Les produits numériques, par définition, ça ne se rembourse pas. Une fois que c’est téléchargé, vous le possédez. Et même si vous l’effacez de votre ordinateur pour ne plus le posséder, c’est votre parole contre la nôtre. Je dis la nôtre car c’est exactement ce que vous trouverez dans mes propres conditions de vente. Le remboursement ne s’applique pas à mes produits numériques. De même, des sites importants comme la Fnac qui vend des ebooks, ont la même politique de vente sur ce genre de produits. Cela va sans dire, vous trouverez la même chose dans la politique de remboursement de ces sites vendant des patrons d’ouvrage au crochet fait avec une IA.

La seule solution que vous pouvez avoir, c’est demander gain de cause si vous avez payé via Paypal. Mais la partie va être rude à gagner, comme m’en a témoigné une abonnée sur Instagram qui s’est faite avoir sur Sophie Crochet justement, avec en plus un patron qui paraissait safe.

Des patrons « véridiques » pour faire croire à un site sérieux

Car oui, quoi de mieux pour faire gober un mensonge qu’en le mêlant avec un peu de vérité ? Si Marie Modèles présente une majorité de patrons illustrés avec une image d’IA, c’est l’inverse chez Sophie Crochet. On y trouve des patrons qui semblent tout à fait vrais. Des patrons avec des photos un peu amateur, sans détails bizarres, bref du vrai crochet quoi. Et pourtant, même là on peut se faire avoir. Mon abonnée m’a envoyé quelques photos que je vous partage ci-dessous (si tu passes par-là, gros cœur sur toi pour ce partage ❤️), et qui m’ont grandement surprise. En effet, si vous regardez bien, les photos du patron ne correspondent pas aux photos de la fiche produit.

Pour être honnête, en ce qui concerne ces patrons, je pensais que l’on avait affaire à du vol pur et dur. L’arnaqueur achète un patron, pique les images de la fiche produit ou celles d’un client que sais-je. Puis, il refait le fichier pour supprimer le nom du créateur originel. Enfin, il met le patron en vente sur son site. Je suppose que ça doit exister cette pratique. Mais à priori il n’y a pas que celle-ci comme le montre ces images. Qu’importe la méthode utilisée, le résultat est le même : vous n’avez pas le patron correspondant.

Quand le crochet fait par une IA envahit Etsy

Le phénomène des patrons vendus avec de belles images crochet fait par une IA ne sévit pas que sur des sites indépendants, mais aussi sur Etsy. Evidemment, sur Etsy, les mentions légales sont celles d’Etsy et non du vendeur. Alors comment en avoir le cœur net ? Le check avec l’image unique reste de mise, et vous pouvez toujours écumer les commentaires de la fiche produit. Car sur Etsy, le vendeur ne peut pas supprimer ses commentaires. Et si des gens se sont fait avoir, il y en aura toujours un pour dénoncer la chose via son avis client.

? Le mot de la fin

En résumé, voici ce que vous devez retenir pour déceler l’arnaque d’un ouvrage au crochet fait par une IA :

  • Prêtez attention à l’esthétique de la photo : un résultat trop lisse, sans imperfections, sans reliefs, peut être un signe révélateur.
  • Prêtez attention aux détails de construction de l’ouvrage : en tant qu’habitué du crochet, vous percevrez les incohérences de constructions, l’absence d’augmentation et diminution visibles, l’absence de vraies mailles pour des petites pièces…

Si vous ne trouvez pas de détails significatifs dans la photo, mais que le doute persiste (ce je ne sais quoi qui vous fait dire que c’est quand même bizarre) :

  • Vérifiez que l’ouvrage soit présent sur plusieurs photos avec différents points de vue : si vous ne trouvez qu’une seule photo, ou des montages de la même photo avec le même point de vue, alors une IA est derrière tout ça. Faites cette recherche avec la fiche produit, mais aussi sur les réseaux sociaux du créateur.
  • Vérifiez la présence de mentions légales dans le cas d’un site indépendant. Si vous n’avez aucune info disponible sur la société / la personne qui vend les patrons, c’est que ça pue.
  • Vérifiez les commentaires clients pour un patron vendu sur Etsy. Il y aura toujours quelqu’un pour dénoncer l’arnaque.

Merci de m’avoir lu ❤️

J’espère que cet article vous aura été utile et qu’il vous permettra de ne pas tomber dans le panneau, vous faisant ainsi économiser vos précieux euros pour les patrons de vrais créateurs. Comme dit au début de l’article, l’IA est une innovation merveilleuse. Mais on doit savoir l’utiliser comme il faut et se prémunir de ses dérives. Les personnes avec une morale douteuse n’hésiteront jamais à s’en servir pour faire de l’argent sur votre dos.

Pour ma part, je ne dirais pas que je vois l’IA d’un mauvais œil. Mais je ne peux m’empêcher de m’inquiéter un peu pour l’avenir de mon métier. J’ai espoir de n’être jamais vraiment remplaçable, car l’humain a des qualités que l’IA ne pourra jamais copier. Mais surtout, je ne veux pas que cet outil fasse du tort à mon métier à cause de personnes qui l’utilisent avec de mauvaises intentions. D’où cet article préventif !

Merci d’avoir pris le temps de me lire, soyez vigilants, et à bientôt pour de nouvelles aventures gourmandes et créatives ❤️

Cet article a 6 commentaires

  1. Alice

    Merci pour cet article très intéressant !

  2. Arthemis

    Je tombe des nues ! Merci pour cette alerte !

  3. Maciejewski

    Merci beaucoup pour votre éclairage !

  4. Solveig Brigitdöttir

    Merci pour cet article intéressant. Je commence tout juste le crochet et mon père m’avait partagé un article du monde (? je ne suis plus sûre) sur le sujet.

    Après comme je lui ai dit, ce que je regarde moi sur les quelques modèle que j’ai “épinglé” c’est les photos faites par les clients car ça donne une meilleure idée de ce que moi petite novice je serais en mesure de faire.
    Et parfois les clients font des changements de couleur et co qui sont inspirants. ^^
    D’ailleurs, c’est le prochain truc que je dois essayer d’apprendre ce weekend ou le prochain, comment changer de couleur de fil. ^^

    1. Lalu

      En tout cas c’est gentil de sa part de se préoccuper de cela 🙂 Mais je vois que vous êtes très alerte sur le sujet et ça fait plaisir à voir ! Je vous souhaite en tout cas de jolis débuts en crochet et je vous souhaite de beaucoup vous amuser 🙂

  5. Hello Lalu, merci pour ce post très bien fait et très instructif, je l’ai partagé sur mon blog comme convenu avec vous. Amitiés , brigitte (mme crochet la femme du capitaine)

Laisser un commentaire